Les Ressources Humaines abordent souvent Jalios dans le cadre de la mise en place d'une plateforme de Digital Learning ou lorsqu'il s'agit d'encourager le partage des savoirs, la formation continue et de manière générale "socialiser" la formation.

Il est vrai que JPlatform offre avec JLearn une approche innovante et efficace de cet usage de capitalisation et de diffusion des connaissances. Cependant, lorsqu'il s'agit de la mise en place d'une Digital Workplace, c'est toujours bon signe de voir des personnes de la RH impliquées dans le projet. Accompagnées de leurs collègues de la communication et de la DSI, elles forment souvent un trio gagnant. La comm est présente, car comme nous l'avons évoqué dans un billet précédent, Intranet ou Digital Workplace, c'est une affaire de comm ! La DSI est présente, car le projet comporte un volet technique et technologique. Quant à la RH, pourquoi est-elle essentielle à la réussite de la Digital Workplace ?



Raison #1 - Pull vs. Push


Une Digital Workplace réussie, c'est une workplace où les personnes se rendent non pas par obligation, mais car elles y trouvent leur intérêt. Inutile de l'imposer en page d'accueil du navigateur sur les postes de travail, la Digital Workplace est vouée à l'échec si elle ne répond pas à de vrais besoins. Dans cette approche centrée utilisateur de la Digital Workplace, il ne s'agit pas de pousser de l'information aux utilisateurs (push), mais de la mettre à disposition et qu'ils viennent eux-même la chercher (pull).

Or s'il y a un domaine où l'on peut être sûr que les collaborateurs viendront toujours chercher de l'information d'eux-mêmes, c'est tout ce qui les lie directement à l'organisation. Des sujets qui traitent de la vie pratique en entreprise comme l'accès aux bâtiments, les ressources disponibles, le menu de la cantine, aux informations plus personnelles, tels que la fiche de paie, les jours de congés, les postes ouverts pour mobilité interne, etc. Toutes ces informations sont souvent à la main des RH.

Ainsi, impliquer les RH, c'est s'assurer de comprendre ce besoin et de fournir ces informations aux utilisateurs (intégration au SI RH par exemple). C'est également s'assurer du bon usage de la Digital Workplace pour répondre à ce besoin : maintenir un autre canal d'information limiterait la portée et l'impact de la Digital Workplace.

 

Raison #2 – L’humain avant tout


Une Digital Workplace, ce n'est pas que de la technologie. Si l'on s'appuie certes sur la technologie pour permettre de nouvelles pratiques de travail, notamment collaboratives, et de nouveaux usages, ceux-ci impactent des comportements humains, qui nécessitent souvent un accompagnement au changement. Et au-delà même de cet accompagnement, une valorisation de ces nouvelles pratiques. En effet, si les collaborateurs bénéficient directement de ces nouveaux usages en termes de collaboration, de capitalisation et de gain en efficacité à la fois individuelle et collective, reconnaître qu'il s'agit là bien de nouvelles compétences acquises par les personnes participent à leur développement dans la culture d'entreprise.

 

Ainsi, impliquer les RH dans le projet de Digital Workplace, c'est reconnaître la dimension humaine d'un tel projet et garantir de ne pas la perdre de vue. La RH peut assoir la légitimé des transformations observées et les valoriser au niveau de l'évolution du travail et donc des carrières, notamment au niveau des entretiens annuels et la reconnaissance de nouveaux rôles et responsabilités comme "ambassadeur" ou "animateur de communauté". Ceci permet de valoriser les usages de la Digital Workplace, et d'en favoriser l'adoption essentielle à son succès.

 

Raison #3 - La marque employeur


Dernier point, la Digital Workplace est l'environnement de travail numérique du collaborateur et se valorise au niveau de la marque employeur tout autant que l'environnement de travail physique : le cadre de travail, la localisation des bureaux, l'accès à une cantine, le confort des postes de travail, etc. Avec la transformation digitale, l'environnement digital prend même parfois le pas sur l'environnement physique : c’est l’essor du télétravail.

Face aux enjeux de recrutement, une Digital Workplace réussie est un facteur important pour attirer les talents : la Digital Workplace leur offre un bien-être numérique et une flexibilité qui leur semblent tout naturel et acquis au vue des pratiques numériques dont ils bénéficient dans leur vie privée, en dehors du travail. Une Digital Workplace réussie est le gage d'une entreprise qui a réussi sa transformation digitale et qui la met au service de la qualité de vie au travail. Les RH ont donc tout intérêt à s'impliquer dans le projet de Digital Workplace pour en faire une réussite et ne pas passer à côté de cet enjeu essentiel.

La Digital Workplace ne résout pas tous les problèmes en entreprise, mais constitue un levier important et une formidable opportunité de rassembler les divers acteurs, que ce soit la comm, les RH, la DSI ou les métiers, autour d'un projet commun qui servira à la fois les intérêts de l'organisation et des collaborateurs.


Jlearn le module d'e-learning

Module d'e-learning, le LMS de Jalios : JLearn

Le Social Learning avec Jalios

En savoir plus sur Jlearn

Le Social Learning avec Jalios

Le Social Learning avec votre Intranet Jalios

Le Social Learning fédère la formation, la communication et la collaboration autour des objectifs d’apprentissage.

En savoir plus sur le Social Learning

La Digital Workplace Jalios

Jalios Digital Platform

Votre Intranet/Extranet collaboratif et social

En savoir plus sur Jpatform Jalios

Vous êtes chef d'entreprise, responsable des ressources humaines ou autre

Vous souhaitez offrir de nouvelles pratiques de travail à vos collaborateurs ?